Participation au Grand Débat National

Point de vue sur la situation de notre Démocratie,

à partir d'une question simple 

Des trois principales entités politiques qui assurent la gouvernance de notre République, quel est celle qui impacte le plus le fonctionnement de nos institutions, en privant le plus, le peuple de se gouverner, ainsi que le prévoit l'article 2 de notre

Constitution :

menu point vert Le Président de la République ? menu point vert

menu point jaune Les Sénateurs ? menu point jaune

menu point noir Les Députés ? menu point noir

menu point vert Le Président de la République est une émanation directe du peuple, une personnalité pas nécessairement issue d'un parti politique, élue par l'ensemble de Citoyens, indépendamment de toute appartenance : confer notre dernière élection. À ce stade on ne voit pas vraiment ce qui empêche le peuple de gouverner, malgré le caractère monarchique, que confère au Président notre Constitution.

 Ainsi : En réduisant les prérogatives du Président, en les orientant dans un rôle d'arbitre et de représentant de la France (confer la monarchie Britannique), les Citoyens ne seraient pas empêchés de gouverner.

menu point jaune Les Sénateurs sont issus d'un électorat spécifique pas totalement dépendant des partis politiques, les élus territoriaux sont bien souvent, surtout hors des ensembles urbains, sans étiquette, et donc assez représentatifs de ce qu'il est convenu d'appeler la France profonde. Au demeurant ils ont un profil dit de Sages, peut être parce qu'il sont issus de cet électorat plus impliqué ?

Ainsi : En s'en tenant à leur rôle positif de modérateurs, dans l'établissement des lois, les Citoyens ne seraient pas empêchés de gouverner.

menu point noir Les Députés sont issus des partis politiques au travers d'une "cuisine politicienne", inventée pour fabriquer des majorités artificielles, dès lors plus vraiment représentatives, et par conséquent toujours contestées par un très grand nombre de Citoyens. Comment gouverner, de manière acceptable par les Citoyens, dans ces conditions qui dévalorisent la représentativité ?

Ainsi : En ne constituant pas une image authentiquement représentative du Peuple, les Citoyens sont de fait empêchés de gouverner.

menu point bleu   menu point blanc   menu point rouge 

En conséquence, si nous voulons, conformément à notre Constitution, que le Peuple gouverne, et construire une Démocratie améliorée vraie, c'est l'assemblée nationale et les députés qu'il faut remettre en question ! Et Remplacer !

C'est au vu de ce constat que le présent Site propose aux Citoyens, par une révolution tranquille dans la paix, de supprimer l'assemblée nationale actuelle, et d'instaurer pour la remplacer, issue du Peuple hors de toute considération politicienne l'

RosesBleues ASSEMBLÉE RÉPUBLIQUE RosesRouges

Remarques : Il ne sera pas fait ici l'histoire de feu les partis, qui ont fait tant de mal depuis des décennies: oui c'est bien d'eux, malgré tout l'argent reçu, que viennent les problèmes qui agitent la France. Il ont subit le sort que leur nature leur réservait. Et grâce à l'Assemblée République, ils ne nous feront pas défaut.

Laissons aux Sociologues et aux Psychologues le soin d'expliquer comment les systèmes partisans ou clos (les sectes en sont le paroxysme) pervertissent les individus jusqu'à développer l'égocentrisme politicien et annihiler leur sens critique. Le sens de la VIE n'est-il pas, hors de tout enfermement,  le mouvement dans la Liberté !

Commentaires   

+1 #1 LUC COMEAU-MONTASSE 07-05-2019 14:51
En fait, je crois que si on débat tant au niveau de l'état
c'est pour que chacun continue à penser que c'est le bon échelon pour tous.
Je ne le crois pas.
Il me semble que le bon échelon est la région
et que les pouvoirs de ... là haut qui n'est pas la haut
devraient être considérablement réduits
Son budget de même.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Assemblée République CONNEXION
RosesBleues Loupe RECHERCHE lys jaunes marcheur CONTACT
RosesRouges Haut De Page

Site en développement mis en ligne janvier 2019 : Tous les textes sont des propositions, ébauches, brouillons parcellaires imparfaits, et graines d'idées; il appartient aux Citoyens d'en discuter, débattre, imaginer, afin qu'ils puissent construire de nouvelles fondations durables pour une vraie Démocratie.

// © 2019 Assemblée République // Joomla logiciel Libre //